Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Tout a un prix (The Gambler)

Il s'en faut de peu pour que The Gambler ne devienne réellement sordide, ce qui est peu étonnant vu le point de départ scabreux de son scénario. Une métaphore, sans nul doute de la Lituanie, pays balte passé brutalement du communisme au capitalisme. Ignas Jonynas n'a pas toujours la main légère mais il faut reconnaitre que le traitement réaliste du sujet impressionne, bien que quelques scènes fassent preuve d'un maniérisme inutile. The Gambler est un film très noir, tableau de l'(in)humanité d'une société où tout a un prix et où on est prêt à parier, y compris sur la mort. The Gambler a un côté dostoïevskien, et pas seulement à cause de son titre.  L'amour même n'a pas valeur de rédemption mais divise encore parce que l'argent s'y immisce; d'une façon ou d'une autre. C'est terrible et désespérant.

 

4547387_3_f975_vytautas-kaniusonis-et-oona-mekas-dans-le-film_ecec9b56f78536cbf2e35761724c53a0.jpg



04/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres